Faire preuve de solidarité pour les quartiers centraux

Accueil  /  Affaires  /  Faire preuve de solidarité pour les quartiers centraux

| 4 février 2021

Quand le gouvernement a instauré le protocole sanitaire d’urgence en mars dernier, une publication de Bright Vibes sur LinkedIn m’avait frappé à l’époque. « Voici deux bonnes raisons d’apprécier le télétravail : on a du travail et on a un chez soi. Tout le reste est un bonus ». Or, au début de la pandémie, plus de 3 000 personnes vivant en situation d’itinérance dans les quartiers centraux de Montréal n’avaient pas ce luxe de pouvoir «rester à la maison».

Il n’y avait évidemment aucun bonus pour les itinérants déambulant dans un centre-ville déserté, sans passants, sans voitures arrêtées aux feux de circulation, sans la moindre activité et avec beaucoup moins de services de proximité. Sans parler du froid hivernal. Une véritable catastrophe sociale et une réalité qui nous a bouleversé·e·s chez PROXIBA.

Cause pro bono

Comme agence, nous avons donc décidé de nous impliquer et de faire notre part en matière de soutien à l’itinérance. Notre équipe a unanimement décidé d’accompagner gratuitement la Société de développement social (SDS) pour tous ses besoins en communication en 2021. Nous avons été littéralement séduits par l’approche pragmatique, inclusive et collaboratrice de cet organisme reconnu comme « courtier social ». Concrètement, cela veut dire que nous allons nous employer à faire rayonner la SDS auprès du milieu des affaires montréalais, surtout dans le domaine de l’immobilier, des organisateurs d’événements et des organismes qui se consacrent à l’employabilité, trois univers que PROXIBA connaît très bien. En ce début d’année toujours marqué par la pandémie et ponctué d’énormes défis pour la population sans domicile fixe, nous invitons le monde des affaires à se mobiliser avec nous et ainsi poser un geste bienveillant et constructif pour la santé des quartiers centraux de Montréal.

***

Des réalités plurielles

Il faut savoir que la population itinérante de Montréal est plurielle. Elle est formée d’une foule de vécus différents, qui peuvent découler de la pénurie de logements abordables ou sociaux, être liés à des enjeux de santé mentale ou de toxicomanie ou comporter toute une gamme d’accidents de parcours qui façonnent des vies pendant des cycles plus ou moins longs. L’itinérance est partie intégrante de notre ville. Elle doit être traitée avec compassion et avec empathie. C’est ce qui rend le rôle de la Société de développement social si essentiel.

L’approche de la SDS est unique en Amérique du nord et sa mission est double. Il s’agit, d’une part, de créer des partenariats avec de grands propriétaires immobiliers pour faciliter la cohabitation harmonieuse entre la population itinérante et les entreprises actives au centre-ville. Dans ce volet, les spécialistes de la SDS en intervention sociale et en travail de rue accompagnent les personnes itinérantes vers des ressources et des services adaptés, au besoin, dans le cadre d’ententes conclues avec de grands acteurs immobiliers du centre-ville.

Rencontre avec des intervenants sociaux de la SDS au centre-ville de Montréal, dans le cadre d’une série de portraits réalisés par notre photographe Agneszka Stalkoper.

D’autre part, la SDS développe une foule de projets ponctuels dans le domaine de l’emploi pour des personnes itinérantes qui peuvent être tranquillement ramenées vers des projets, des boulots temporaires ou carrément des interventions plus complètes vers un retour au travail. La SDS organise également des événements de mobilisation à divers moments de l’année.

Redonner à Montréal

La décision de soutenir la SDS gratuitement a été relativement facile à prendre pour l’équipe de PROXIBA. En 2020, nous avons en quelque sorte fait partie des privilégiés, car nos clients ont eu besoin de nous plus que jamais. Communication interne d’urgence, adaptation des messages pour leurs clients et leurs fournisseurs… en seulement quelques mois, nos clients ont effectué de véritables virages à 180 degrés et il fallait savoir expliquer le tout clairement. Nous n’avons pas chômé, même en télétravail. Nous, nous avions ce luxe.

Une partie de l’équipe de PROXIBA durant une réunion de créativité pour le compte de la SDS, en mode « télétravail ».

Si vous aussi, vous vous sentez privilégié·e·s, comme dirigeant·e d’entreprise, comme étudiant·e en communication ou à titre de professionnel·le des relations publiques à la pige, je vous invite à m’écrire directement afin de découvrir comment collaborer avec la SDS (et avec nous). C’est le moment, plus que jamais, de franchir la passerelle entre le monde des affaires et le milieu communautaire et ainsi vous engager avec bienveillance pour la santé des quartiers centraux de Montréal.